Alimentation selon le Tao

Comment «cultiver l’énergie de notre Centre» et prévenir l’accumulation d’Humidité dans notre corps selon l’énergétique chinoise

Pour celles et ceux qui ont déjà participé à un atelier de Qi Gong saisonnier sur le mouvement de la Terre, en lien avec les organes Rate-Estomac-Pancréas en énergétique traditionnelle chinoise, vous vous rappelez sans doute du Qi Gong du chaudron de la transformation visant à transformer en quintessence tout ce que l’on a du mal à transformer et à digérer…

En ce temps de crise sanitaire, comment acceptons-nous la situation ? Parvenons-nous de manière créative à transformer ce temps d’arrêt qui nous est imposé en un temps bénéfique pour soi, pour les autres, pour notre planète..?

Le fait d’optimiser concrètement notre capacité à digérer les ingrédients va nous aider à nous sentir plus enraciné tout en ayant un esprit clair afin de mettre notre énergie au service de ce que l’on souhaite réaliser dans notre journée.

En alimentation selon le Tao, pour prendre soin de notre Centre, nous allons prévenir l’accumulation d’Humidité dans notre corps . Celle-ci, si elle est en excès, peut s’exprimer par une sensation de lourdeur, une tendance à la prise de poids facile, la difficulté à se mettre en route le matin, une fatigue après les repas, un penchant pour le sucré comme un besoin de réconfort ou des pensées qui tournent en rond. Sachez qu’un bilan énergétique en acupuncture peut être utile si vous pensez présenter ces signes de stagnation d’Humidité interne.

Afin d’équilibrer notre Humidité interne, il est conseillé au quotidien de favoriser des activités stimulantes, de faire des exercices réguliers et variés, de manger plus léger le soir, d’éliminer les aliments raffinés sucrés et de ne pas rester longtemps dans des environnements humides comme le bain à remous.

Un des principes de bases est d’éviter tout ce qui est trop gras, trop concentré, trop sucré et trop froid. En effet, de manière générale, les produits laitiers, le beurre, la crème glacée et le fromage sont fortement déconseillés en diététique chinoise en cas de signes et symptômes d’Humidité interne.

Dans notre hygiène de vie, cela revient à éliminer de nos habitudes les boissons froides, la friture, les plats huileux, le tout cru et la saveur sucrée, acide ou salée en excès.

Il convient de favoriser les aliments sautés, grillés ou cuits au four et la saveur épicée parce qu’elle est dynamisante. La cuisson au wok est par exemple idéale.  La saveur douce que l’on retrouve dans la carotte ou la patate douce va réduire les envies de sucre. Des tisanes ponctuelles au citron, gingembre et miel vont stimuler la digestion.

Une astuce pour se sentir nourri en profondeur et ne pas avoir le goût de compléter le repas par une gâterie est traditionnellement de préparer un plat qui comprend les 5 saveurs (douce, piquante, amer, acide, salé) sur une base neutre (comme le riz) et les 5 couleurs qui leur sont associées dans le cycle des 5 mouvements (jaune-orangé, blanc, rouge, vert, noir).

Voici une ressource québécoise intéressante à ce sujet : Entre fourchette et baguettes de Michel Jodoin Ac.