Outils thérapeutiques

LES AIGUILLES D’ACUPUNCTURE

L’ Acupuncture est l’art d’implanter de fines aiguilles stériles à usage unique sur des points du corps référencés ou douloureux à la palpation qui appartiennent à de grands systèmes organiques.  Elle fait partie des 5 principales branches de la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC).

L’ auriculothérapie

L’acupuncture auriculaire consiste à stimuler des points ou des zones réflexes situés sur le pavillon de l’oreille. Elle fait partie des micro-systèmes utilisés en acupuncture pour agir sur différentes zones du corps et les organes internes, selon une cartographie bien précise. Cet outil a pour effet de stimuler, à l’aide de très fines aiguilles ou de billes auriculaires, les systèmes naturels d’autorégulation du corps.

Le protocole NADA par exemple est une combinaison de 5 points que j’utilise beaucoup en clinique. Il  a d’abord été élaboré dans une perspective de traitement des dépendances et est aujourd’hui utilisé comme complément thérapeutique dans différents domaines, notamment en gestion de la douleur, du stress, des troubles anxieux et des troubles du sommeil, notamment suite à un choc post-traumatique.

La Moxibustion

L’art de la moxibustion est une technique chinoise très ancienne qui consiste à faire usage de la chaleur à des fins thérapeutiques. Complémentaire à l’aiguille d’acupuncture, les techniques de moxibustion ont évolué au fil du temps et des formes plus douces, modernes, comme le moxa indirect sans fumée, le moxateur électrique ou la lampe électromagnétique.

Les Ventouses chinoises

Les ventouses font partie des outils thérapeutiques de la médecine traditionnelle chinoise pour favoriser une meilleure circulation de l’Energie (Qi) et du Sang (Xue) dans le corps. Elles lèvent les stagnations et font sortir les énergies perverses comme le Vent ou le Froid vers l’extérieur. Glissées à l’aide d’une huile neutre de massage ou fixes, elles peuvent laisser des traces roses à violettes qui disparaissent en quelques jours, à la manière d’un suçon.

Le Gua Sha

Le Gua Sha est une technique traditionnelle chinoise qui consiste à racler la peau avec une cuillère en porcelaine. Le mot «Sha» signifie «éruption cutanée qui ressemble à des graines de millet rougeâtres». Il a pour objectif de libérer la surface de la peau des agents pathogènes qui y demeurent. Le facteur pathogène sort alors sous la forme de petits points rouges de la taille d’une graine de millet mais ils peuvent aussi être bleus, violets ou noirs lorsque le blocage est plus ancien.

Le TuiNa CLASSIQUE

Le Tui Na classique (Tui « pousser » et Na « saisir ») est une thérapie manuelle chinoise qui utilise les grands principes de la MTC et des arts martiaux pour traiter un grand nombre de conditions physiques aiguës ou chroniques. Le Tuina élimine les blocages, augmente la vitalité et stimule les capacités d’auto-guérison de l’organisme.

​Le Chi Nei Tsang

Le Chi Nei Tsang est un art de santé holistique d’origine taoïste qui signifie littéralement “travailler l’énergie des organes internes” ou “transformation du chi des organes internes”.  Il permet, par un toucher d’écoute et la respiration consciente, d’aller à la source de certains problèmes de santé, en défaisant les blocages ou noeuds énergétiques. Ces noeuds  peuvent être identifiés à la palpation sous la forme d’irrégularités sous-cutanées, d’enchevêtrements de nerfs, de vaisseaux sanguins, de ganglions lymphatiques plus ou moins durcis.